Vous avez sans doute déjà dû dire ou entendre dire “Je ne le sens pas”, “Faut lui tirer les vers du nez” ou encore “Tu as le nez qui s’allonge !” en référence à Pinocchio.

Eh bien ces expressions ne sont pas anodines. Il y a bien une question de flair en jeu… Comme si c’était une évidence, on ne peut pas passer à côté des gestes dirigés vers le nez.

Avez-vous la truffe fine ?

La gestuelle associée au toucher du nez correspond à un sentiment de perplexité ou d’hésitation. Effectivement, cette réaction est due au stress afin de l’évacuer d’une manière ou d’une autre.

Certains se contentent de se toucher furtivement le nez pour soulager la tension, alors que d’autres gestes sont plus flagrant et en continu.

• Se boucher les narines

L’individu se pince les narines avec le pouce et l’index.

Ici, on constate que l’individu traduit un désaccord, une gène… En tout et pour tout : une voie qualifiée sans issue. Ainsi qu’un dégoût, une situation très mal sentie. On remarque ceci par le froncement du visage.

• Toucher l’arête du nez

On se touche l’arête avec un ou plusieurs doigts pour exprimer de l’incertitude.

En faisant ce mouvement, on peut exprimer un désintérêt tout en essayant de prendre sur soi.

Plus il y a de doigts en action, plus on fait semblant d’être intéressé…

• Mon œil !

C’est une expression souvent utilisée par les plus septiques.

Une micro-démangeaison, entre le nez et l’œil, indique naturellement une certaine méfiance. L’individu est dans la critique, il ne demande que preuves à l’appui. Plus le doigt est proche de l’œil, plus le doute est grand.

• Repousser la pointe du nez

Du bout de l’index, il arrive qu’un individu repousse la pointe du pif vers le haut. En fait, il exprime un rejet plus ou moins violent selon l’amplitude du mouvement. Sans doute le sujet ou la personne lui “sort pas les trous de nez” ! Il ressent des sentiments qui lui sont fort désagréables.

Partagez votre avis en commentaire !

Cliquez ici pour continuer le Défi des 30 jours.


Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.