Découvrez 3 gestes fréquents des mains. Si vous avez besoin d’améliorer votre communication et votre impact ; ces gestes vous en diront un peu plus sur les meilleures façons de faire.

• Les mains croisés

Mains croisés

Joindre ses mains ainsi est une position de réconfort. La personne faisant ce geste cherche à se rassurer de quelque chose.

L’individu adopte donc une posture axée sur la défensive. Bien qu’il ne soit pas forcément fermé comme ses mains ; Votre interlocuteur peut très bien être en train d’écouter avec attention tout en mobilisant ses ressources intérieures. Il contient ses émotions et ressentis entre ses mains.

(!) Si vous avez besoin d’obtenir quelque chose de la personne en face : observez la pression des doigts.

Si ils se crispent et deviennent de plus en plus fermes… Faites attention à ne pas contrarier davantage votre interlocuteur. Il est peut-être en train de bouillonner comme le jus dans une marmite.

• La paume ouverte

Mains : paume ouverte

En ayant la main ouverte comme ceci, vous faites preuve d’ouverture. Un peu comme lorsque vous ouvrez une porte et faites un laisser-passer d’un signe de main : “Bienvenue! Entrez.”

D’une part vous montrez que vous n’avez rien à cacher, vous êtes sincère et honnête. D’autre part, vous ouvrez votre communication et laissez la place à l’autre.

(!) Si vous avez absolument besoin de faire passer un message important, je vous recommande fortement d’adopter ce geste de la main. Vos auditeurs auront bien plus d’entrain à vous écouter voire à se laisser succomber par votre proposition. C’est une façon de tendre la main à l’autre !

• Paume vers le bas

Mains : paume vers le bas

Tout en parlant, vous faites ce signe de main. En faites, vous faites preuve d’autorité.

Cela me rappelle le geste de salut des Nazis. Hitler indiquait l’absolutisme de son pouvoir haut la main face vers le bas. Il laissait entendre : “Vous êtes sous mes ordres et ma toute-puissance.”

Le chef d’entreprise utilisent souvent ce geste tout en donnant un ordre à leurs employés. Même si ce geste correspond à son statut hiérarchique, il peut être guère apprécié. Mise à part prendre sur vous, ou changer de boulot… Vous ne pouvez rien y faire dans ce cas là.

Etre modeste et mettre les autres au même niveau, et ce peu importe le hiérarchie… N’est pas donné à tout le monde.

D’un autre côté, lors d’une situation qui s’agite – Vous pourriez tout simplement faire ce geste pour appuyer votre message :“On calme le jeu…”

Merci pour votre lecture. Déposez votre avis en commentaire !

Cliquez ici pour continuer le Défi des 30 Jours.


Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.