Avoir les mains dans le dos laisse sans protection vos organes vitaux : le cœur, les poumons, l’estomac… Vous adoptez cette attitude un peu comme si vous ne craigniez rien. Vous maîtrisez la situation : elle est entre vos mains.

Est-ce vraiment véritable ? Qu’est-ce que cette posture signifie réellement ? Maîtrise, stress, ou autre ?

En général quand on cache ses mains : que ce soit sous la table ou dans son dos, cela révèle toujours qu’il y a quelque chose que l’on ne souhaite pas révéler.

La posture “les mains dans le dos”

Pour faire votre analyse, observez :

  1. Les mains
  2. Les bras
  3. Les jambes
  4. Les expressions du visage

Il existe toujours différents cas, alors pour savoir le vrai du faux : examinez la personne dans son entièreté et décodez avec justesse !

• Agripper d’une main le bras ou l’avant-bras

Les mains dans le dos : agripper son bras

Cette réaction est due à un ou plusieurs sentiments négatifs. De manière générale, l’individu émet un signal comme quoi il est frustré.

En ayant les mains dans le dos tout en harponnant son bras, la personne tente de canaliser l’énergie qui lui est néfaste. Que ce soit de la colère, de la rancœur, du stress…Etc

Plus l’individu agrippe son bras au point le plus haut, plus il est nerveux et mal à l’aise. En effet il n’est pas confortable d’être dans cette position. C’est juste une façon de déguiser son manque de contrôle. Même si votre interlocuteur tente de faire paraître le contraire…

→ Essayez pour voir. Vous constaterez à quel point cela bloque l’énergie.

• Retenir le poignet

Les mains dans le dos : retenir le poignet

Empoigner d’une main dans le dos est tout autant une annonce de frustration et de lassitude.

Cette gestuelle est moins alarmante que dans le cas décrit ci-dessus. Même si cela retransmet les mêmes émotions ; elles n’en sont pas à un degré similaire.

Par exemple, examinons l’homme sur cette image. Il a l’air être en train de participer à une manifestation des “gilets jaunes”. Sa gestuelle dissimule une certaine insatisfaction :

Il contemple ce qu’il se passe en étant sur une position de recul. Tout en faisant acte de présence il a tout l’air complètement désenchanté. Peut-être que ça le fatigue, il ne sait plus quoi faire ? Il essaye donc de maîtriser ses ressentis et met ses mains dans le dos.

• Mettre les mains dans le dos pour afficher son autorité

Cette gestuelle, comme les précédentes, laisse envisager que la personne est dénuée de peur puisqu’elle laisse sans défense tout l’avant du corps. Elle ne se sent pas vulnérable.

La différence est dans la prise en main. Comme ici, l’individu veut afficher sa supériorité, son pouvoir et sa confiance en soi.

Cette attitude est souvent adoptée par les personnes ayant une certaine autorité. Notamment les souverains, les forces de l’ordre, professeurs d’école, dirigeants d’entreprise…Etc

En ayant les mains ainsi, la personne laisse également apercevoir une preuve de sa “supériorité” : une arme à feu, ou un badge spécifique par exemple.

Quand vous êtes face à quelqu’un dans cette posture, vous sentez inconsciemment que la personne ne souhaite pas que vous l’approchiez. Elle peut émettre une certaine froideur et établit une distance.

Réagissez en postant un commentaire ci-dessous !

Cliquez ici pour continuer le Défi des 30 Jours.


Leave a Reply

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.